Extrait - Brian de Palma et le plan séquence

Publié le par raoulcinephile

L'extrait que je vous propose aujourd'hui est tiré du film Le Bûcher des vanités de Brian de Palma. Même s'il ne s'agit pas de sa plus belle réussite, la comparaison ne tient pas avec un Pulsions (très bon thriller) ou Les Incorruptibles (avec sa réécriture du landeau d'Eisenstein dans Le Cuirassé Potemkine), car un poil trop idéologique, la scène d'ouverture reste un petit bijou de maîtrise.

 

En un plan séquence, De Palma nous fait découvrir avec brio le personnage campé par Bruce Willis. Le passage de l'ombre (l'écrivain arrive dans un parking sous-terrain) à la lumière (devant les flashs des photographes) est ici retranscrit de manière à nous montrer, avec malice, que tout n'est qu'apparence. L'épave du début, Bruce Willis saoûl, devient une vedette respectable grâce aux "petites mains" qui tournent autour de sa personne.

 

 

Publié dans Extraits

Commenter cet article