Extrait - Woody Allen et l'hommage à Chaplin

Publié le par raoulcinephile

L’extrait d’aujourd’hui est issu du film Bananas de Woody Allen, sorti en 1971. Sans être un film majeur du réalisateur New-Yorkais, on est loin d’un Manhattan où Allen tourne en ridicule le milieu intellectuel de la grande pomme et sublime comme jamais sa ville de prédilection, véritable personnage central, Bananas reste un film agréable.

 

Plus pour sa première partie que sa seconde, loufoque mais peu percutante, un peu ennuyeuse il faut bien l’avouer. Pourtant, si j’ai décidé de vous en parler aujourd’hui, c’est bien parce que le film possède quelques qualités comme l’extrait ci-dessous. Une véritable séquence à la Chaplin, il y en a d’autres dans ce long métrage. Du comique visuel, rien que du visuel. Allen campe sa traditionnelle figure de l’antihéros : malingre, couard…Dans ce petit passage, l’hommage à Chaplin est contrebalancé par une réécriture délirante et actuelle. Woody Allen grimace, joue avec son corps (les frémissements des jambes qui cherchent à écarter les cannes de la dame violentée, le journal en éventail pour se dissimuler…) sur fond de chronique sociale, la violence urbaine tout de même, mais jamais vue frontalement. Toujours avec un gros nez rouge, la distance du rire.

 

 


 

Publié dans Extraits

Commenter cet article